Transformation numérique, transition écologique, ‘futur of work’, industrie du futur, … transformer son organisation n’a jamais été aussi indispensable, mais jamais été aussi complexe ! Toutes les strates de la hiérarchie sont touchées (peut-on encore parler de hiérarchie d’ailleurs 🤔), et tous les membres de l’organisation sont acteurs de ces changements.

INNOVAflow transformer son organisation

Pourquoi transformer son organisation?

Qui n’a pas vu passer un post sur LINKEDIN, ou lu un article dans la ‘web-presse’ spécialisée cette semaine qui évoque le sujet de #transfonum ou de transition écologique, ou des enjeux de management, la marque employeur ou les entreprises responsabilisantes, ou encore sur l’innovation ouverte !

On se dit que le sujet a été vu, revu et re-revu, alors pourquoi les médias & les acteurs de l’innovation continuent à rabâcher ?

2 raisons expliquent cela :

  1. Parce que ces questions sont encore (trop) peu au cœur des préoccupations stratégiques des organisations. Certaines les ont pris à bras le corps, avec une inertie souvent due à leur taille, qui ne les rendent pas très réactives. D’autres ont conscience de ces enjeux, mais ne mettent pas les moyens suffisants pour s’atteler à la tâche. Et d’autres encore sont tellement loin de cet horizon, préoccupées par leur survie immédiate, qu’elles reportent la mise en action
  2. Parce que le principe même de transformation est lié à l’environnement toujours mouvant dans lequel les organisations évoluent. Ce qui implique qu’elles sont condamnées à évoluer, dans un processus long & dynamique, au prix de sa pérennité à long terme

Vous n’êtes donc pas prêt d’arrêter de voir des contenus sur ce vaste sujet… vous en lisez encore un autre, la piqure de rappel a un certain intérêt 😉

Le défi de la transformation numérique

INNOVAflow-tech

La transformation numérique (ou transition digitale) est certainement le terme le plus imprécis dans le monde des entreprises.

En essayant de capturer trop de concepts différents et dynamiques, ce terme s’est transformé en une sorte de millefeuille : plusieurs couches imbriquées, façon multivers (et encore une autre dimension apportée !).

Aujourd’hui on parle d’ « accélération digitale », alors que beaucoup d’entreprises n’ont simplement pas de site web comme levier d’acquisition, ou de boutique en ligne pour diversifier ses canaux de vente.

Puis, en essayant de l’expliquer, on se dit que c’est un terme générique, un peu ‘fourre-tout’, qui englobe beaucoup de sujets pour une entreprise :

  • Une vitrine web et/ou une boutique en ligne, et une présence sur les plateformes sociales ? Être présent / vendre où, et comment ?
  • Des nouveaux logiciels et applications ? Lesquels choisir, lesquels remplacer ? s’équiper avec un outil de Marketing Automation comme Webmecanik
  • Utiliser un chatbot, ou quel rôle à donner à l’intelligence artificielle ? Implique-t-elle un nouveau mode d’Expérience Clients CX avec des consommateurs connectés ? Est-ce que les clients veulent interagir avec les marques en utilisant un moyen complètement spécifique ou leurs propres canaux ? comme le propose d’ailleurs FAIbrik, qui optimise le service client.
  • Ou s’agit-il de solutions digitales qui permettent aux collaborateurs de se former, collaborer, se challenger avec des ‘serious game’ ? ce que propose ITycom, agence spécialisée en Digital Learning?
  • Ou encore de stratégie digitale au sens large pour évoquer l’usage du marketing digital pour réorganiser vos méthodes commerciales et tirer parti de ces nouveaux canaux d’acquisition et de ce que nous apporte ce nouveau monde passionnant de la technologie… Vous pouvez digitaliser la façon de délivrer vos produits ou vos services, ou même transformer ce que vous fournissez, impliquant l’amélioration de la proposition de valeur !

Les réponses à apporter à chacun de ces sujets sont-elles toutes les mêmes ?

Pour aborder la question de la transformation digitale avec plus de pertinence, il faut prendre en compte 2 éléments fondamentaux :

  1. Ce sont vos clients qui seront les artisans du succès ou de l’échec de votre transformation : d’une manière ou d’une autre, il faut les impliquer car ils sont les moteurs du changement. Beaucoup de nouveaux usages sont directement liés aux attentes clients (B2C & B2B), et ils impactent les ventes, le marketing et le service client.
  2. La “Transformation Numérique” se porte bien plus autour du “Changement” que de la “Digitalisation” : il s’agira donc de mettre en œuvre un vrai plan de conduite du changement.

Transition écologique : un enjeu sociétal

INNOVAflow-transition-ecologique

On entend un vrai rejet du monde de l’entreprise et du monde industriel par les jeunes générations. En 2018, il y a eu un discours d’un élève à Centrale Nantes, puis d’autres à Polytechnique et HEC au moment du Manifeste pour un Réveil Écologique lancé par les étudiants des grandes écoles françaises.

La transformation doit se faire de l’intérieur, avec tout le monde, les acteurs économiques dont les entreprises, et les individus qui les composent.

Si vous voulez avoir des pistes d’actions possibles, (re)lisez nos articles sur l’hébergement vert, et la réduction de l’impact environnemental de votre site web.

En allant plus loin, ce sera un enjeu fort de marque employeur : attirer et fidéliser des talents qui trouveront un sens dans la mission de l’entreprise, notamment au niveau de sa responsabilité environnementale.

Un certain nombre d’initiatives voient le jour pour former les jeunes générations… qui arriveront avec beaucoup d’attentes, et de volonté pour participer à ces transformations.

Alors soyez déjà sur le bon chemin !

Transformer son organisation, comment?

C’est un impératif pour toutes entreprises, petites ou grandes, jeunes ou établies, et quel que soit leur stade de maturité, l’intelligence collective représente un levier incontestable pour accélérer sa transformation à tous les niveaux.

C’est la problématique que la chaire IOPEN (menée par le laboratoire Irege & la Fondation USMB) a pris à bras le corps depuis octobre 2020 : elle s‘est donnée pour mission de développer, ensemble, des modèles et des outils de management de l’innovation ouverte pour accompagner les entreprises dans leur transition numérique.

Lors d’une Masterclass organisée par l’USMB en mai 2022, Philippe Silberzahn a ouvert la soirée en exposant les blocages possibles à la transformation face aux risques & aux incertitudes.

Les risques représentent ce que les organisations savent maîtriser avec des modèles existants.

Alors que les incertitudes nécessitent d’inventer de nouveaux modèles.

Nos modèles mentaux sont tout autant des guides pour traverser ces évènements, fédérateurs lorsqu’il s’agit de croyances communes, parfois limitants lorsque nous faisons face à des situations inédites ou de rupture !

▶ Vouloir transformer le collectif implique donc de faire évoluer ses modèles mentaux, si tant est qu’ils soient bien identifiés !

Le processus d’ouverture induit par cette dynamique d’innovation est très souvent tourné vers l’externe en premier, en oubliant finalement que l’écosystème interne peut être source de valeur pour l’entreprise.

▶ L’intelligence collective est un excellent moyen de fédérer et d’impliquer ses équipes en interne

La chaire a donc identifié 3 différents profils d’ouverture, pour identifier les acteurs internes de la transformation, avec des perspectives passionnantes sur les aspects managériaux / organisationnels, et la mesure de la performance.

  • Les collaborateurs visionnaires, à forte orientation IO*
  • Les collaborateurs modernistes, à moyenne orientation IO*
  • Les collaborateurs traditionnalistes, à faible orientation IO*

(*Innovation Ouverte)

Cette cartographie des collaborateurs pourrait aider à l’identification des intrapreneurs en entreprise. Pour en savoir+, lisez cet article.

L’expérimentation de nouvelles pratiques, avec tous les acteurs de son écosystème, les partenaires au sens large, sur des projets précis, est un excellent moyen d’apprentissage, donc de transformation.

Pour conclure

Construire vos transformations nécessite de mettre en place un plan d’actions en lien avec votre stratégie d’entreprise, et comme tout bon plan d’actions, il est judicieux de suivre une méthodologie efficace, et de vous faire accompagner pour le démarrage et à chaque étape de croissance. C’est un processus au long cours, qui implique donc une stratégie dynamique !

INNOVAflow : L’agilité innovante & le mentoring de vos projets

[LE SAVIEZ-VOUS ?]

Dans un groupe, il faut entre 10 et 30 % d’influenceurs pour faire changer les choses (*) : un enjeu pour les organismes de formation / écoles qui forment les futurs collaborateurs en entreprise.

(*) issu du rapport du GIEC 2022