Assurer la pérennité de votre start-up est une longue aventure qui sera faite de haut et de bas. Chez Innovaflow, on préfère les hauts 😉 Alors on vous a concocté 10 conseils pour mettre toutes les chances de votre côté !

 

Conseil n°1 : Identifiez les motivations de votre projet

 

La création d’une startup peut s’apparenter à un parcours d’obstacles. La concrétisation commerciale de votre idée peut prendre du temps.

Pour affronter les difficultés, la motivation sera votre principal moteur. Il va falloir trouver les ressources en vous pour maintenir le cap quoi qu’il arrive. C’est votre mindset qui va vous aider escalader des montagnes ; une posture d’entrepreneur à trouver ou conforter !

Nous vous conseillons d’identifier clairement ce qui vous pousse à vous lancer dans votre projet. Faites donc le point sur les valeurs qui vous animent profondément afin de vous assurer que vos actions sont en phase avec celles-ci.

👉 Si vous ne l’avez pas encore fait, mettez-vous en quête de votre Ikigai.

 

Conseil n°2 : Ne partez pas seul

 

Deux compétences clés complémentaires sont souvent nécessaires : la première portant sur la technologie et le produit, la seconde sur le business et le marketing.
Aussi, nous vous conseillons de chercher des associés ou des compétences complémentaires dès le début de votre projet.

Mais le choix de ses partenaires ne doit pas se faire à la va-vite. Privilégiez des personnes avec qui vous avez l’habitude de travailler et en qui vous avez pleinement confiance.
👉 Si vous avez encore un doute sur les atouts du travail collaboratif, consultez notre article sur la puissance de l’intelligence collective.

 

Conseil n°3 : Observez la concurrence

 

Pour devenir expert sur votre marché, il va falloir commencer par le connaître parfaitement ! Nous vous conseillons vivement de scanner vos concurrents directs comme indirects, et réaliser un benchmark utile, soit de bonnes pratiques émanant même d’autres secteurs d’activité !

Vous pourrez ainsi récolter de nombreuses informations pour mettre au points vos produits ou vos services de façon pertinente. Vous identifierez les stratégies qui fonctionnent ou non. Vous analyserez les sources de frustration chez les clients de vos concurrents.

C’est un bon moyen pour commencer à réfléchir aux canaux à prioriser pour développer la stratégie de marketing digital.

👉 Adoptez le social listening et analysez minutieusement les réseaux sociaux et les sites de vos concurrents.

 

Conseil n°4 : Identifiez des synergies possibles

 

Une startup de services tend à se développer moins vite que celle qui commercialise des produits. Pour déjouer ce frein à votre développement, pensez à dès le départ à une solution pour associer offre de produits et offre de services.

Si nécessaire, vous pouvez recourir à des partenaires extérieurs pour assurer la totalité de l’offre. Pour ce faire, vous allez avoir besoin d’aller vers les autres, de développer ou d’activer votre réseau pour trouver des synergies potentielles.

👉 Pour devenir une opportunité pour les autres, pensez à travailler votre ‘personal branding’ et votre pitch (on y revient dans le point suivant) pour que les autres vous identifient facilement : la marque, c’est vous !

 

Conseil n°5 : Suscitez l’adhésion

 

Pour mener à bien votre projet de start-up, vous devez être capable d’expliquer votre projet en moins d’une minute, avec conviction, de manière claire. C’est le fameux pitch !

C’est un outil qui va vous permettre de faire adhérer l’ensemble des parties prenantes à votre projet, que ce soit votre équipe, vos investisseurs ou vos clients.

Un pitch se structure généralement en 4 points :

  • accroche,
  • problème,
  • solution,
  • appel à l’action.

👉 Vous pouvez télécharger notre fiche pratique sur le pitch ici

 

Conseil n°6 : Pensez « growth hacking »

 

Cette technique de croissance, détournant les méthodes de marketing classiques, génère de bons résultats sans frais publicitaires ou dépenses de marketing traditionnel. Le principe du ‘growth hacking’ est de mener des expérimentations qui ont pour objectif d’accélérer votre croissance.

Mais attention, cela ne vous exonère pas de réfléchir à votre stratégie marketing et à votre ‘social marketing mix’.

Recruter un growth hacker ou avoir recours aux services d’une entreprise spécialisée peut vous aider à trouver votre marché sans frais excessifs.

👉 Pour en savoir plus, consultez cette interview du fondateur d’une entreprise spécialisée dans le ‘growth hacking

 

Conseil n°7 : Anticipez vos besoins de financement

 

La trésorerie, c’est l’essence même et le moteur de votre startup. Le capital est la clé tant pour les besoins de R&D (recherche et développement) que pour le développement commercial.

Plusieurs sources de financements sont possibles. Pour mettre toutes les choses de votre côté, vous allez devoir travailler un dossier de présentation visant à répondre à toutes les questions que se posent vos interlocuteurs.

Vous pourrez ensuite séduire les investisseurs potentiels qui partagent votre vision dès le début de votre projet.
👉 Pour en savoir plus, consultez notre article sur le financement de son projet de création d’entreprise.

 

Conseil n°8 : Brisez les règles

 

Une startup doit savoir prendre à contrepied, si nécessaire, les règles établies dans le développement d’une entreprise classique.

N’hésitez pas à casser les codes pour organiser votre chaîne de valeur, vos pratiques commerciales, vos modes de communication en soignant notamment votre stratégie de contenu.

Vous pouvez développer un MVP (Minimum Viable Product, soit un prototype) en vous concentrant sur des fonctionnalités clés puis le faire connaître rapidement auprès de votre persona, notamment grâce aux méthodes de ‘growth hacking’ (conseil n°6).

👉 Vous pouvez notamment vous inspirer de la méthode de lean start-up

 

Conseil n°9 : Maîtrisez votre croissance

 

Gardez à l’esprit qu’une croissance maîtrisée vous assurera une plus grande pérennité.

Au passage, n’oubliez pas non que le but d’une entreprise n’est pas forcément de toujours grandir et de développer son chiffre d’affaires indéfiniment. L’indépendance financière ou le fait de réaliser une passion peut tout à fait être votre moteur.

La croissance, aussi maîtrisée soit elle, implique de nombreux changements tant du point de vue de vos équipes que des moyens financiers. Il vous faut aller de l’avant en maîtrisant en permanence cet équilibre instable !

👉 Pour vous inspirer sur ce point, vous pouvez écouter le podcast sur le CEO de Livementor et suivre l’actualité de la French Tech in the Alps qui propose régulièrement des déjeuner et webinar dédiés aux entrepreneurs.

 

Conseil n°10 : Gardez le cap

 

Ne vous reposez sur vos lauriers et vos premiers succès. Continuer d’apprendre tout en innovant et validez vos concepts par le retour de vos clients !

Prenez garde de ne pas changer votre projet en cours de route du fait de l’avis d’un seul grand compte. C’est important si souhaitez garder votre indépendance financière et ne pas dépendre d’un seul client.

Prenez du recul, prioriser vos tâches et fixez-vous des objectifs SMART pour garder le cap !  Ça tombe bien c’est le sujet principal de l’étape 3 du parcours Innovaflow 😉

👉 Pour ne pas perdre de vue vos priorités, vous pouvez utiliser la matrice d’Eisenhower popularisée par Stephen Covey dans son livre « les 7 habitudes de gens efficaces »

Voilà, vous êtes maintenant pour mieux affronter tout ce qui vous attend. Et si vous avez besoin de guide pour vous aider dans le développement de votre projet innovant, n’hésitez pas à nous contacter !

 

INNOVAflow : L’agilité innovante & le mentoring de vos projets